Aller au contenu

Les portraits en noir et blanc

Le portrait en noir et blanc, une forme d’art intemporelle, révèle l’essence même de son sujet de manière captivante. En tant que photographe, plonger dans cet univers monochrome offre une opportunité unique de capturer l’émotion brute et la profondeur de chaque visage.

Le noir et blanc transcende les limites du temps et de la mode. Il confère une aura intemporelle à chaque portrait, lui donnant une résonance qui traverse les générations. Que ce soit un regard intense figé dans le temps ou un sourire éphémère capturé pour l’éternité, le noir et blanc capture l’essence même de l’âme humaine.

Dans un portrait noir et blanc, le contraste devient un élément clé. Les ombres profondes et les hautes lumières créent une dynamique visuelle qui attire immédiatement l’œil. Chaque nuance de gris entre le noir et le blanc ajoute de la profondeur et de la texture à l’image, créant une expérience visuelle immersive.

Le noir et blanc offre également une liberté artistique sans pareille. En éliminant la distraction de la couleur, le photographe peut se concentrer sur la composition, la forme et la texture. Chaque élément devient une pièce essentielle du puzzle, contribuant à l’ensemble de l’histoire racontée par le portrait.

De nombreux grands maîtres de la photographie ont utilisé le noir et blanc pour capturer l’essence de leur sujet. Des portraits emblématiques de figures historiques aux instantanés intimes de la vie quotidienne, le noir et blanc transcende les frontières culturelles et linguistiques pour communiquer directement avec l’âme du spectateur.

En tant que photographe, travailler en noir et blanc demande une sensibilité particulière. Il s’agit non seulement de capturer l’instant, mais aussi de transmettre l’émotion brute qui réside dans chaque nuance de gris. C’est un dialogue entre le sujet et le photographe, où chaque clic de l’obturateur capture un fragment de vérité.

Le portrait noir et blanc est un art qui demande savoir-faire et expérience. Le choix du noir et blanc doit se faire dès la prise de vue. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi. Dans le cas d’une photo couleur, certaines couleurs vont particulièrement attirer l’œil. La couleur va faire partie de la construction de l’image. Certaines couleurs vont s’imposer et dominer l’image. Certains bleus peuvent être très envahissants. Dans le cas du noir et blanc, les couleurs sont ramenées à égalité si l’on peut dire. On ne peut donc pas compter sur ces dernières pour construire l’image. La photo va donc devoir tirer sa force autrement que par l’impact des couleurs sur la rétine ! Comment ? Une seule réponse possible : la lumière va sculpter le portrait. Maîtriser la lumière, c’est jouer sur la gamme des blancs, des gris jusqu’au noir le plus profond. Une image bien contrastée va avoir beaucoup plus de force qu’une image à faible contraste. 

En conclusion, le portrait noir et blanc est bien plus qu’une simple image en deux tons. C’est une exploration de la condition humaine, une célébration de la beauté dans sa forme la plus pure. En choisissant de travailler en noir et blanc, le photographe embrasse une tradition artistique riche et intemporelle, où chaque image raconte une histoire qui dépasse les limites du temps et de l’espace.

3 schémas de lumière

I - le schéma Rembrandt

Le photographe Ludovic Leclercq, autoportrait noir et blanc.

L’éclairage Rembrandt tire son nom du peintre néerlandais du XVIIe siècle. Ce peintre, considéré comme l’un des plus grands de l’histoire de la peinture, utilisait très régulièrement cet éclairage pour réaliser ses portraits. Il se caractérise par un triangle lumineux situé sous l’œil de la partie du visage restée dans l’ombre.

II - le schéma Butterfly (ou Paramount)

Autoportrait du photographe Ludovic Leclercq. le schéma de lumière est le Butterfly (ou Paramount).
L’éclairage Butterfly est ainsi nommé parce qu’une ombre en forme de papillon apparaît sous le nez du modèle. Ce style est également appelé Paramount parce qu’il a été très utilisé par les photographes d’Hollywood dans les années 30. C’est un schéma qui peut donner un côté rétro. Il est flatteur pour des personnes âgées. Il souligne en effet moins les rides que les autres types d’éclairage. Par contre, ce schéma souligne les pommettes; ce qui peut être flatteur pour certains visages mais peut aussi trop marquer les cernes et trop creuser les joues.
 

III - Le schéma Split

Autoportrait. Une proposition d'éclairage : le schéma Split.
Orelia Dijoux
Orelia Dijoux
2023-07-17
Merci beaucoup pour votre disponibilité et votre professionnalisme. La photo d’identité de mon bébé de 5 mois 1/2 est parfaite. Je recommande 😊
francis carayon
francis carayon
2023-07-12
Très professionnel et sympathique
Вагирен Сергей Гид в Париже
Вагирен Сергей Гид в Париже
2023-06-16
Tres bien
Coralie Harang
Coralie Harang
2023-05-28
J'ai fait appel à Monsieur Leclercq pour un shooting photo dans le cadre d'un enterrement de vie de jeune fille . Il a su nous mettre a l'aise très rapidement , les photos sont très réussies nous ne sommes pas déçus du résultat. Tres beau travail merci a vous .
Nicolas Lemaire
Nicolas Lemaire
2023-05-25
Top, professionnel, aimable. Nous sommes allez 2 fois pour des enfants en bas âge donc c’est pas simple mais les photos d’identité sont superbes Merci beaucoup Nicolas Lemaire
Maxime Dagez
Maxime Dagez
2023-05-07
Parfait, photographe de qualité
RésOthentik monnaie citoyenne
RésOthentik monnaie citoyenne
2023-04-26
D’habitude je n’aime pas me voir sur les photos, mais Ludovic a réussi à me sublimer sur ses portraits qui sont vraiment très réussis. Bravo et merci !
virginie Lagarde
virginie Lagarde
2023-04-22
Réactif pro. Merci à lui pour sa persévérance !
Seb Savary
Seb Savary
2023-04-22
Excellent photographe qui sait provoquer, attendre et immortaliser le cliché parfait. Un vrai travail de pro ! Encore merci